Connectez-vous
Menu

Election Scagnu Naziunale et Scagnu di a Cunsulta


Rédigé le Dimanche 27 Mai 2018 à 11:00 | Lu 452 commentaire(s)


Depuis 1992, où nos premiers élus ont foulé l’hémicycle de l’Assemblée de Corse, en passant par l’élection de 2015 avec une victoire mémorable par une majorité relative, puis avec l’élection de 3 députés en 2017 et enfin de la majorité absolue obtenue en janvier 2018 dans cette même Assemblée de Corse, Corsica Libera et ses prédécesseurs ont toujours agi pour placer les options et les revendications nationalistes au centre des débats, au centre des enjeux.
Aujourd’hui la situation commande une nouvelle dynamique, une nouvelle organisation, pour faire face, d’une part, aux lourdes responsabilités inhérentes à l’exercice d’un pouvoir territorial qui bien que limité dans le cadre institutionnel actuel n’en est pas moins réel, et, d’autre part, à la nécessité de nous redéployer de manière synergique sur le terrain de nos luttes fondamentales.
 
Notre parti est historiquement un parti de militants et ce sont eux qui doivent être les artisans de toutes nos démarches et de nos orientations politiques. Ceci est primordial car la place qui sera la nôtre au sein du mouvement national conditionnera l’aboutissement des objectifs d’une lutte qui, pour nous, doit conduire à l’indépendance.  
Il nous faut donc réorienter notre action quotidienne sur le terrain avec deux axes principaux et deux instruments majeurs, aussi important et efficace l’un que l'autre. À savoir un Scagnu Naziunale, organe libéré de certaines tâches matérielles, capable d’assumer pleinement son rôle dans la direction politique de la lutte indépendantiste. Et une Cunsulta militante, vivante, riche des débats et tournée vers notre société et notre peuple. La Cunsulta ne doit plus être une coquille vide acquiesçant à des décisions supérieures.
Le Scagnu Naziunale garantit l’application des grandes orientations définies par l’Assemblée Générale et a en charge de les traduire par les prises de position et actions du parti. Il est le garant, dans cette phase de transition de la continuité de la ligne politique du parti. Il va définir dans le temps les nouvelles évolutions 
La Cunsulta est en fonction de les appliquer au quotidien par la vie et la richesse de ses sections.
 

Les 126 délégués de Corsica Libera étaient réunis hier à Corte en Cunsulta avec pour ordre du jour principal l’élection des membres des 2 bureaux composants les nouveaux cadres du parti.

Pour ce faire furent nommer au Scagnu Naziunale

  • (en charge, du social) PAOLI Pierre
  • (en charge du patrimoine et de la culture) ANDREANI Sampieru
  • (en charge du foncier et du développement des territoires) PIERI Charles
  • (en charge des transports et des énergies) RODRIGUEZ Jean-Marc
  • (en charge de la démarche politique des prisonniers)  PINZUTI Nicolas
  • (en charge du tourisme et de l’environnement) GRISONI Sauveur
  • (en charge des sports et de la jeunesse) STAGNARA Antò
  • (en charge de l’agriculture et de l’hydraulique) COLOMBANI  Joseph
  • (en charge de l’éducation et de la formation) ORLANDETTI Jean-Louis
  • (en charge des problèmes et politiques de Santé) SIMONI Eric

Et au Scagnu de la Cunsulta

  • SALDANA Esteban (responsable Ghjurnate)
  • SALORT Paul (responsable étudiant, associations jeunes)
  • BARTOLI Serena (responsable Sulidarità Haute-Corse)
  • LECA Laetitia (responsable Sulidarità  Corse-du-Sud)
  • GRISONI Vincent (Responsable des élections)
  • CORTOPASSI Jean-Daniel (responsable organe communication de Corsica libera)
  • ROSSI Pasquale (responsable cohésion intersections)
  • SIMONI Alain (responsable des finances et de la trésorerie)
  • BARBAGELATA Stéphane, Secrétaire
    (Organisation, suivi et convocation de la Cunsulta)
  • LEROY Carine, Secrétaire Adjoint.
  • Ainsi que 13 membres et 13 suppléants devant être élus dans chaque section.

Per i Corsi è per a Corsica
Evviva a nazione
Evviva à Corsica Libera!!